L'USSM présente une nouvelle Politique sur la rétribution et le remboursement des patients partenaires

Publication Date: 
Vendredi, Mai 29, 2020

L’Unité de soutien SRAP des Maritimes a instauré une nouvelle Politique sur la rétribution et le remboursement des patients partenaires. Cette politique établit les modalités de la rétribution des patients partenaires pour leur participation aux activités de l’USSM dans les trois provinces Maritimes. 

La rétribution prévue par cette nouvelle politique constitue une expression tangible de reconnaissance pour les contributions importantes qu’apportent les patients partenaires à l’USSM et à la recherche axée sur le patient partout aux Maritimes – elle ne se veut pas le reflet de la valeur marchande de la contribution des patients.

« Les patients partenaires sont des membres estimés de notre organisation, et cette politique représente une reconnaissance de leur contribution à la recherche axée sur le patient, aux comités de gouvernance, ainsi qu’aux conférences, aux activités de formation et aux rencontres », selon la Coordonnatrice à l’engagement des patients de l’USSM, Yvonne Hanson, qui a mené les efforts de développement de la politique. 

La mise sur pied de la politique a été menée par Yvonne Hanson en consultation avec des collègues au sein d’Unités de soutien SRAP partout au Canada et par l’entremise d’une revue de politiques similaires développées par d’autres organismes facilitant l’inclusion des patients et du public dans la recherche. On a aussi assemblé un comité, comptant une représentation égale de membres du personnel et de patients partenaires, qui a joué un rôle de premier plan dans la création de la politique. Dans le cadre d’une réunion en janvier 2020, on a invité tous les patients partenaires des Maritimes à commenter et à appuyer les principes de la nouvelle politique. Par la suite, Yvonne Hanson a travaillé de pair avec le personnel de l’USSM pour élaborer le processus de remboursement dans chacun des cinq sites de l’USSM. 

« Après avoir rencontré les autres patients partenaires, j’ai constaté que nous avions tous la même attitude : ce n’est pas une question d’argent. Les patients donnent généreusement de leur temps et partagent leurs réflexions et leurs expériences, tandis que d’autres membres de l’équipe – par exemple, les chercheurs et les cliniciens – sont rémunérés pour leur temps. La nouvelle politique, dont la rétribution qu’elle prévoit, est une marque de respect et de reconnaissance. Elle aide à redresser les déséquilibres au sein du groupe », selon Juanna Ricketts, une patiente partenaire de longue date ayant contribué à la conception de la politique. 

Ainsi, il est espéré que cette politique facilitera un engagement plus large et qu’elle donnera l’occasion à davantage de gens (notamment à ceux qui touchent des prestations d’aide au revenu, qui vivent de revenus fixes ou qui ont à équilibrer des responsabilités autres) de prendre part à la recherche. « Agissant moi-même à titre d’aidante naturelle pour ma mère, je suis reconnaissante de cette nouvelle politique qui aide à compenser les coûts associés à ma participation aux activités de l’USSM et à me concentrer, l’esprit tranquille, sur les contributions que je peux apporter aux projets », d’ajouter Juanna Ricketts. 

Le Comité de leadership scientifique et le Comité exécutif de l’USSM ont révisé et approuvé la politique, qui est entrée en vigueur le 15 mai 2020. 

Pour plus d’information au sujet de cette politique, veuillez communiquer avec Yvonne Hanson, Coordinatrice à l’engagement des patients, au Yvonne.Hanson@nshealth.ca.