Synthèse des données probantes

Qu’est-ce que la synthèse des données probantes?

La synthèse des données probantes (que l’on appelle aussi synthèse des connaissances) est une tentative de colliger systématiquement tous les renseignements pertinents sur un thème donné pour répondre à une question de recherche (1, 2).

Même s’il existe de nombreux types de synthèses des données probantes (p. ex., examens systématiques, évaluations des technologies de la santé, examen d’établissement de la portée, etc.), elles suivent en majorité un profil ou une structure semblable :

  • formulation d’une question de recherche;
  • établissement de critères d’inclusion et d’exclusion clairs;
  • identification des études et publications éventuellement pertinentes;
  • application des critères d’inclusion/d’exclusion;
  • dans certains cas (p. ex. pour les examens systématiques), évaluation de la qualité des études;
  • résumé et analyse des données probantes (3-5).

Parmi les exemples de synthèses des données probantes axées sur les patients dans la documentation de recherche, mentionnons :

Domecq J.P., G. Prutsky, T. Elraiyah, Z. Wang, M. Nabhan, N. Shippee, J.P. Brito, K. Boehmer, R. Hasan, B. Firwana, P. Erwin, D. Eton, J. Sloan, V. Montori, N. Asi, A.M. Dabrh, M.H. Murad. Patient engagement in research: a systematic review. BMC Health Serv Res. Le 26 février 2014; 14:89. doi: 10.1186/1472-6963-14-89. Review. PubMed PMID: 24568690; PubMed Central PMCID: PMC3938901.

Kovacs Burns, K., M. Bellows, C. Eigenseher, J. Gallivan. 'Practical' resources to support patient and family engagement in healthcare decisions: a scoping review. BMC Health Serv Res. Le 15 avril 2014; 14:175. doi: 10.1186/1472-6963-14-175. PubMed PMID: 24735787; PubMed Central PMCID: PMC4005635.

Top

 

La synthèse des données probantes, pourquoi est-ce important?

La synthèse des données probantes est importante pour dégager, résumer et diffuser les données probantes qui peuvent, autrement, se perdre dans l’énorme masse de la documentation en sciences de la santé.

C’est en 1996 qu’a eu lieu l’un des exemples peut-être les mieux connus d’une synthèse des données probantes et de la différence énorme que cette dernière peut faire dans les soins de santé. Il s’agissait de l’examen systématique des essais contrôlés randomisés (ECR) dans lesquels on avait administré des corticostéroïdes aux femmes en début de travail. Au cours de l’examen, les chercheurs ont constaté que le traitement aux corticostéroïdes réduisait considérablement les risques de mort prématurée du bébé dans les accouchements avant le terme avec complications. Le premier ECR à le démontrer a eu lieu en 1971 et, dès 1991, sept autres essais avaient fait l’objet de rapports. Par contre, nombre d’obstétriciens n’étaient pas conscients que le traitement était si efficace. La publication de l’examen en 1996 a permis de constater une augmentation considérable du recours aux corticostéroïdes pour les femmes sur le point de donner naissance prématurément. Même si cet examen a connu un succès des plus étonnants, entraînant des modifications dans la pratique et le traitement, il a également fait ressortir que les données probantes à l’égard de ce traitement existaient déjà depuis plusieurs années et que cela aurait pu permettre de prévenir le décès et les souffrances de nombreux de nourrissons, si les médecins avaient su (6).

Voici une mise à jour de l’examen initial de 1996 :

Roberts, D., et S. Dalziel. «Antenatal Corticosteroids for Accelerating Fetal Lung Maturation for Women at Risk of Preterm Birth». The Cochrane Database of Systematic Reviews 3 (2006): CD004454. Internet. http://onlinelibrary.wiley.com/doi/10.1002/14651858.CD004454.pub2/abstract

Comme l’illustre cet exemple, les synthèses des données probantes ont leur importance pour dégager, résumer et diffuser des données qui, autrement, risqueraient de se perdre dans l’énorme masse de la documentation en sciences de la santé. Cet exemple était si frappant pour ce qui est de faire ressortir l’importance et la nécessité de tenir des examens systématiques que la Cochrane Collaboration a intégré les résultats de cet examen dans son logotype, afin d’illustrer «  ce qu’il ne s’agissait là que d’un parmi plusieurs exemples des coûts humains dus à la non-exécution d’examens systématiques et à jour des ECR en matière de soins de santé, ainsi que des répercussions énormes des données probantes sur les lignes directrices et la pratique, ainsi que sur les taux de mortalité » (traduction) (6).

Top

 

À quel moment faire une synthèse des données probantes?

Il existe plusieurs raisons pour lesquelles quelqu’un entreprendrait une synthèse des données probantes. Voici quelques-unes des plus courantes :

  • résumer un corpus de documentation de recherche qui n’a pas encore fait l’objet d’une synthèse ou qui pourrait justifier une meilleure synthèse;

  • dégager les lacunes ou les idées préconçues dans la documentation nécessitant davantage de recherche ou lorsque la qualité des études a besoin d’être améliorée avant que l’on puisse en tirer des conclusions;

  • • établir un contexte solide sur lequel fonder les recherches futures (7).

Top

 

Comment faire une synthèse des données probantes?

Il existe une excellente vidéo d’introduction sur les examens systématiques (y compris les méta-analyses), les étapes de la tenue d’un examen systématique et la façon de les évaluer. Même si la vidéo est axée sur les examens systématiques, elle demeure pertinente pour les autres types de synthèses.

Khan, Khalid S. et coll. « Five Steps to Conducting a Systematic Review. » Journal of the Royal Society of Medicine 96.3 (2003): 118–121. Version imprimée : http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC539417/

L’auteur de l’article mène le lecteur dans chacune des étapes de la tenue d’un examen systématique en s’appuyant, comme exemple, sur un examen de la fluoration de l’eau des réseaux publics. Encore une fois, même si l’article porte expressément sur les examens systématiques, nombre des étapes peuvent être directement reprises dans d’autres formes de synthèses.

Top

 

De quelle manière l’USSM appuie-t-elle la synthèse des données probantes?

Pour transmettre nos compétences dans la synthèse des données probantes :

Top

 

Références

  1. Higgins, J.P.T., S. Green, C. Cochrane. Cochrane handbook for systematic reviews of interventions. Chichester, Angleterre; Hoboken, NJ: Wiley-Blackwell; 2008.

  2. Kastner, M, A.C. Tricco, C. Soobiah, E. Lillie, L. Perrier, T. Horsley et coll. What is the most appropriate knowledge synthesis method to conduct a review? Protocol for a scoping review. BMC Med Res Methodol. 2012;12:114.

  3. Grimshaw, J. Guide sur la synthèse des connaissances, Instituts de recherche en santé du Canada; 2010 [cité 2014].

  4. Booth, A., D. Papaioannou, A. Sutton. Systematic approaches to a successful literature review. Thousand Oaks, CA: Sage Publications; 2012.

  5. Khan, K.S., R. Kunz, J. Kleijnen, G. Antes. Five steps to conducting a systematic review. Journal of the Royal Society of Medicine. 2003; 96(3) : 118-21.

  6. Collaboration Cochrane. L’histoire du logotype de Cochrane. 2013 [cité le 29 décembre 2014].

  7. Kitchenham B. Kitchenham B. Procedures for performing systematic reviews. Keele, R.-U., Université Keele. 2004;33:2004.

Top